En cette journée mondiale de l’environnement, il est important de prendre un instant pour appliquer ces quelques conseils afin de limiter l’impact de votre serveur sur la planète. Les datacentres représentent l’un des plus gros consommateurs d’énergie. C’est un problème que les constructeurs essaient de résoudre en multipliant leurs efforts afin de transformer les équipements actuels et en construire de nouveaux plus responsables.

Quel est votre part de responsabilité ?

Question : De quoi sont principalement fait les datacentres ? Réponse : de serveurs comme le vôtre. Vous l’aurez compris, si le datacentre utilise beaucoup d’énergie, c’est parce que votre serveur (tout comme les autres) consomme beaucoup d’énergie. Alors comment réduire votre consommation ?

Comment rendre votre serveur Écoresponsable ?

1. Réduire la consommation électrique

Le principal responsable de la consommation électrique de votre serveur est le processeur. Bien que celui-ci atteint des fréquences élevées, vous n’avez probablement pas besoin d’autant de puissance. cpulimit est un outil permettant de freiner l’utilisation de votre CPU.

2. Réduire l’utilisation de la bande passante

Votre carte réseau n’est pas l’élément le plus énergivore, mais les équipements qui gèrent votre bande passante le sont. Si vous réduisez l’utilisation de votre bande passante, vous réduisez ainsi la consommation électrique de ces équipements réseaux.

Les offres de serveurs dédiés actuelles bénéficient de plusieurs centaines voir milliers de Mégabits par seconde. En avez-vous réellement besoin ?

Wondershaper est un outil qui vous permet de limiter la bande passante très simplement.

3. Bloquer les ports non utilisés

Parce que le trafic de votre serveur est bilatéral, vous n’êtes pas toujours l’émetteur et donc le responsable de la consommation énergétique de votre trafic. Vous pouvez toutefois bloquer les ports que vous n’utilisez pas avec iptables afin de réduire tout impact involontaire. Petit bonus: c’est également un bon conseil pour la sécurité de votre équipement.

4. Configuration du cache côté serveur et côté client

Si l’utilisation de votre serveur est orientée serveur web, vous avez également la possibilité de configurer la mise en cache. Cela permet de moins solliciter les différentes ressources à chaque requête. La mise en cache peut être configurée sur le serveur mais aussi sur le navigateur web.

Le cache est applicable à différents niveaux: base de données, serveur web, etc. comme vous pourrez le lire dans cet article de Nicolas Hachet.

 

Félicitations ! En seulement quelques minutes et 4 étapes, votre serveur est à présent écoresponsable.